Dès la fuite du soleil, les B des deux équipes ouvrent le bal et les Barbots font feu de tout bois, pour camper chez les locaux. Dominateurs, ils vont  deux  fois à dame, pour mener 15-0 aux citrons. Par la suite les joueurs à la coccinelle gèrent et inscrivent l’essai du bonus. Résultat final 20-3.

Félicitations à eux.

Par la suite, les équipes unes débutent le match, avec conviction et envie. Les locaux, avec une cavalerie très efficace, perforent les Gujanais, par deux fois, pour mener 14-7, Rudy Pereira ,concluant une superbe attaque visiteuse. Mais les gars du Bassin ne lâchent rien et veulent confirmer une remontada du score.

Les jeunes noirs et blancs font passer des sueurs (froides évidemment) à leurs supporters, avec quelques actions osées, pour ne pas dire plus.

Les contacts sont rudes, mais corrects et l’engagement total. Les deux cavaleries étalent tout leur savoir, et cela donne un super spectacle. Quentin Dos Santos règle bien la mire pour ramener les siens à hauteur et même en tête à 22-20. On retiendra la super vaillance et l’envie du groupe pour mener l’artilleur en bonne position.

Mais les blessures (réelles) des locaux, avec les nombreux temps morts cassent le rythme des Barbots.

De plus la roublardise Bazadaise endort Gujan  avec de fausses actions ralenties.

A la dernière minute, sur un ballon porté sur trente mètres, la pénalité de la gagne est offerte.

Il faut bien voir cette unique action du match choisie justement par le manque de kilos du pack Barbot.

Le point de bonus défensif ne peut satisfaire Gujan, car comme on dit souvent : il y avait largement la place !!!

Regrets, pas éternels, mais regrets tout de même. Score final 23-22.

Les points Gujanais : 1 essai de Rudy Pereira, 1 transformation et 4 pénalités de Quentin Dos Santos et 1 drop de Fabien Souleyreau.

Guy Marbleu