Résumés des matchs du 15 octobre 2017

Sous un très chaud soleil, on a assisté à du super-spectacle rugbystique à LOUIS BEZIAN .

Les excellences B:

 ouvraient le bal ,avec une supériorité locale qui menait à la pause 18-6. Dominateurs ,les jeunes BARBOTS .allaient encore par deux fois en terre promise pour un score final de 32-13.Bonne prestation des « doublures »,avec une bonne défense retrouvée et des attaques efficaces et tranchantes.

 

Fédérale 3 :

Face à un épouvantail de la poule, GUJAN ouvrait le score ,puis doublait la mise, mais les visiteurs revenaient à 6-6.Mais la machine à la coccinelle passait du diesel au turbo pour imposer son rythme et prouver que la taille patron était locale.

A 20-6 aux agrumes les affaires GUJANAISES  se présentaient bien. Mais par la suite ,la vitesse et la soif ,voire la faim de ballons,c’est selon ! Les gars du BASSIN, devenaient prolifique, pour emporter les joueurs des CHARENTES

Avec 5 essais de plus  le rouleau compresseur noir et blanc dominait une équipe visiteuse vaillante ,mais qui s’usait en défense à vouloir colmater les brèches. On avait peur de cette formation visiteuse, qui venait de s’imposer contre BAZAS ,mais bien préparés, la cabane n’est pas tombée sur le chien des ostréiculteurs (déjà entendu par les anciens)

Même avec les 2 essais  encaissés à la fin (mais la messe était dite!)  l’équipe est presque étanche, mais par contre possède des « dinamitéros » qui font sauter les verrous.

Ce nouveau succès, tout en maîtrise fera que maintenant les GUJANAIS, ne vont plus se présenter masqués et on va lorgner de leur côté, pour voir ce petit poucet qui grandit non pas avec l’éponge magique, mais avec beaucoup de travail.

Félicitations à ROCHEFORT  pour sa vaillance son envie en ne lâchant rien et sa grande sportivité .

SCORE FINAL 53-18.

7 ESSAIS DE    SOULEYREAU   FAKATE  RUIZ (2)  PROSPER   MAUBOURGUET  GUICHARD

6  TRANSFORMATIONS ET 2 PENALITES DE SOULEYREAU

 

GUY MARBLEU

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *